« Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals »
OVS Holidays »
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?

Photo



Profile description


Mood
(:o))



Asmara  

Click to enlarge


:o)
Character

Registration date
25 July 2011

Last connection
14 October 2019 - 09h19

Their favorite events
 
 
 
 
 

Registration reliability
0 1 0 0
  100%
Personal Info
Rankings
First Name : Asmara
Sex : Woman
Status : Unknown
Birthday : 03 Apr 1970 (49 )
Area : Quartiers Rive gauche

Lots of ideas#69 (+3)
Most popular!#251 (-4)
Very open minded!#387 (-6)
A few words

http://hameaudesherissons.fr/index.php?id_page=index.php

 

 PROTEGER LES HERISSONS 

 

 

 

Mes prédateurs naturels sont : le blaireau, le grand-duc et le renard. On ne peut malheureusement pas faire grand chose pour me protéger d'eux... La nature est ainsi faite...

Aujourd'hui nous vivons en majorité dans vos jardins, mais nous n'y sommes pas pour autant en sécurité, car de nouvelles menaces sont apparues : l'homme et les chiens mal éduqués...

L'urbanisation à fait de moi un être fragile ! Dans l'incapacité de pouvoir passer de jardin à jardin (lorsqu'ils sont entièrement clôturés), je prends un autre chemin, je fais des détours parfois dangereux.
À découvert, sans protection, je suis vulnérable, à la merci de tous les dangers : véhicules, engins de travaux, chutes dans les caniveaux ou les fossés trop abrupts, humains mal intentionnés, chiens, etc.

Je vis en “tribu” et, pour la survie de l'espèce, j'ai besoin d'échanger mes gênes avec d'autres groupes. Sans cet échange, nous sommes voués à nous reproduire entre nous... cela peut provoquer à moyen terme un problème de consanguinité... et puis mon terrain de chasse ne se limite pas à un jardin

 

HERISSON

 

Petite boule de poils hirsute, le hérisson attire toute notre sympathie par sa dégaine unique et son adorable minois qui apparaît entre ses pics hérissés… Mais si ce petit mammifère a une place de choix dans l’imaginaire des enfants, il est surtout un allié précieux pour le jardinier. Insectivore, il dévore les araignées, les escargots, les limaces, les vers et même les batraciens ! Véritable insecticide naturel surpuissant, il est pourtant menacé et a de plus en plus de mal à déjouer les obstacles de la vie moderne. Quelques conseils pour protéger les hérissons de son jardin.

 

Pour l’aider à survivre et à se reproduire, plusieurs gestes simples sont recommandés. Au jardin, il aime les haies et les tas de feuilles, et doit pouvoir circuler facilement : on peut aménager des haies, éviter de brûler les feuilles et aménager des passages. Le hérisson a besoin de nourriture : l’utilisation d’insecticides et d’anti-limaces lui est fatale. On peut lui donner des restes de repas ou des croquettes pour chats, mais il ne faut jamais lui donner de lait (il est intolérant au lactose) et ne pas l’habituer à être nourri, pour ne pas perturber ses instincts de chasse. Dans les piscines ou les mares, une petite planchette lui permet de sortir de l’eau… Enfin, on peut lui aménager un abri avec une simple cagette renversée et l’aider à passer à l’hiver en ne le dérangeant sous aucun pretexte !

 

MERCI !!!

 

 

 

 

Protéger
les herissons


.
Mes prédateurs naturels sont : le blaireau, le grand-duc et le renard. On ne peut malheureusement pas faire grand chose pour me protéger d'eux... La nature est ainsi faite...

Aujourd'hui nous vivons en majorité dans vos jardins, mais nous n'y sommes pas pour autant en sécurité, car de nouvelles menaces sont apparues : l'homme et les chiens mal éduqués...

L'urbanisation à fait de moi un être fragile ! Dans l'incapacité de pouvoir passer de jardin à jardin (lorsqu'ils sont entièrement clôturés), je prends un autre chemin, je fais des détours parfois dangereux.
À découvert, sans protection, je suis vulnérable, à la merci de tous les dangers : véhicules, engins de travaux, chutes dans les caniveaux ou les fossés trop abrupts, humains mal intentionnés, chiens, etc.

Je vis en “tribu” et, pour la survie de l'espèce, j'ai besoin d'échanger mes gênes avec d'autres groupes. Sans cet échange, nous sommes voués à nous reproduire entre nous... cela peut provoquer à moyen terme un problème de consanguinité... et puis mon terrain de chasse ne se limite pas à un jardin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Some information abouth this member's life, their main subjects of interest, hobbies.
Languages

I speak English
I like a culture/food

French
Physical Activities

Stroll

Cooking / Eating

Picnics
Brunchs
I enjoy coffee
I enjoy tea
I enjoy wine
Entertainment / Info

Amusement Parks
Shopping
Television
Nature / Outdoors

Sea - Beach
Gardening - Plants

Special Events

Birthday
Fairs - Shows
Outings / Vacation

Go away for the week-end
Travel with a backpack
Castles - Monuments
    To:
  • Send them a private message
  • Show the list of their upcoming events
  • Know if you have already met this person during an event

  • Log in!

    Fb Connect

« Find others

Check out the forum


0.0453s