◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
OVS Holidays ►
Forums > Debates
Others forums on specific subjects of interest:
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?






◄◄   12345678►►

OUI au VACCIN !!
Author : Prigogine  
17/172

Date :    17-10-2021 22:21:26


Pardon Hubert33, mais je t'assure qu'on comprend encore très mal les facteurs de restriction cellulaires permettant de comprendre l’hétérogénéité des symptômes au virus, ainsi que la relation entre le polymorphisme immunitaire et ces mêmes symptômes.
Il reste encore bien des choses à comprendre dans la physiopathologie de ce virus passionnant.
Author : Prigogine  
18/172

Date :    17-10-2021 22:23:31


La question initiale était oui ou non au vaccin .... incontestablement Pour !
Author : Androu78 
19/172

Date :    18-10-2021 08:30:14


Comme quoi c'est difficile de dialoguer avec quelqu'un dont on ignore s'il est philosophe, scientifique ou politique ! Autant demander à un caméléon s'il est blanc ou noir !
Author : Hubert33 
20/172

Date :    18-10-2021 10:07:21


@Prigogine
l'origine glissement (grift) ou réassortiments ne sera sans doute jamais élucidée si l'on en croit cette analyse
En revanche, d'autres soutiennent que le virus de la grippe de 1918 pourrait en effet provenir d'un événement de réassortiment entre les virus de la grippe aviaire et mammifère, peut-être porcin et/ou humain, dans les années précédant la pandémie de 1918 ( Smith et al., 2009a ; Worobey et al., 2014 ). Malheureusement, en l'absence de données sur la séquence du virus de la grippe dans les années précédant la pandémie de 1918, cette question pourrait ne jamais trouver de réponse définitive.
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fcimb.2018.00343/full
Author : Prigogine  
21/172

Date :    18-10-2021 16:16:37


@Hubert33 : ce qui m’a incité à venir préciser certains éléments sur ce forum, c’est la lecture d’inexactitudes et une évidente méconnaissance et absence de maitrise de nombreux concepts de la virologie moléculaire et de la biologie moléculaire.
Pour exercer de manière éclairée son esprit critique, il convient de l’alimenter avec une maitrise solide des éléments que l’on avance, et pardon d’apparaitre peut-être désagréable (ce n’est pourtant pas le cas), mais c’est loin d’être le cas. Le fond est régulièrement pris à défaut, et la forme laisse souvent apercevoir un mépris symptomatique d’une absence de doute. Copier/coller des traductions mal réalisées ou balancer des titres de publications témoignent au mieux d’une bonne vue, mais dissimule régulièrement les lacunes analytiques d’une absence de lecture en profondeur des articles cités.
L’article que tu cites, fort intéressant au demeurant, est une meta analyse d’autres articles et s’interroge principalement sur les facteurs de virulence de la souche de 1918, tout en rappelant l’état des hypothèses sur l’origine de la souche de 1918. Ils en soulignent l’étayage des différentes hypothèses tout en rappelant la convergence d’arguments d’autres auteurs quant à un glissement antigénique d’une souche aviaire, et donc par un mécanisme de mutations dans la séquence de l’hémagglutinine et de la polymérase virale.
Cet article je l’espère t’auras permis de dissiper certaine de tes confusions entre mécanismes mutationnels et réassortiments qui sont 2 mécanismes de variabilité génétiques totalement différents. (Le réassortiment étant une stratégie de variabilité génétique uniquement présente chez les virus à génomes segmentés)
Je me permets également de rappeler que les variants et les mutants ne relèvent pas non plus des mêmes mécanismes de variabilité génétiques comme de régulières interventions de ta part le laissent supposer.
En ce qui concerne l’élucidation de la phylogénie moléculaire des virus grippaux pre ou post 1918, je ma garderai bien d’affirmer que cela ne sera sans doute jamais élucidé. Là encore le doute aura échappé à ton logiciel de Pensée et l’humilité scientifique me parait plus respectable que des assertions gratuites qui n’engagent que celui qui les prononcent, ou pire, ceux qui y croient.
Author : Hubert33 
22/172

Date :    18-10-2021 17:02:35


@Prigogine
où vois-tu que j'ai confondu glissement et réassortiments, tu me prêtes des lacunes là où elles n'y sont pas. L'article cité dit plusieurs choses et donne une précision qui m'a parue utile. D'abord l'absence d'un consensus sur l'origine du virus de 1918. Ensuite la possibilité qu'on ne sache pas la filiation du virus faute de données sur les virus antérieurs. Cet argument cité par les auteurs n'a rien d'une croyance, il est on ne peut plus rationnel. Après, rien ne t'empêche d'aller dans le permafrost récupérer des cadavres d'oiseaux congelés pour trouver la séquence manquante.

Pour info, un mutant désigne le résultat d'un mécanisme dans le génome, alors qu'un variant incorpore en plus une dimension épidémiologique. Les variants désignent une filiation au sein de l'arbre phylogénétique d'une même souche, exemple le SARS-CoV-2. Sinon, on parle de souches différentes. En règle générale, une nouvelle souche résulte d'un bouleversement du génome, par recombinaison. A la limite, on peut concevoir l'émergence d'une nouvelle souche avec quelques mutations qui changent le réservoir du virus. Cela a été observé pour un coronavirus mutés capable d'infecter des félins après avoir infecté des canins.

Pour les coronas, les recombinaisons génomiques pourraient être facilitées par la production d"ARN subgénomiques

Salut et fraternité
Author : Zorbeclegras 
23/172

Date :    18-10-2021 19:13:57


La définition de ce qu'est un variant est floue, il ne semble pas y avoir de consensus là-dessus.
Sur le site du CDC on pouvait lire à propos du variant B.1.1.7:
The press often uses the terms “variant,” “strain,” “lineage,” and “mutant” interchangeably. For the time being in the context of this variant, the first three of these terms are generally being used interchangeably by the scientific community as well.
Trad.: La presse utilise souvent les mots "variant", "souche", "lignée" et "mutant" de façon interchangeable. A l'heure actuelle et dans le contexte de ce variant, les 3 premiers termes sont généralement aussi utilisés de façon interchangeable par la communauté scientifique.
Chez nous, le conseil scientifique a un avis plus tranché sur la définition de "variant":
"un variant est un lignage génétique qui présente une variation antigénique entrainant un échappement immunitaire significatif, pouvant induire une recirculation massive du virus malgré une immunité collective significative (>70 à 80%)."
Source: https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_24_mai_2021.pdf

Un variant n'est pas nécessairement produit par une recombinaison entre 2 génomes viraux lors d'une réplication aberrante; l'accumulation progressive de mutations au cours de nombreux cycles de réplication/infection successifs suffit.
Author : Hubert33 
24/172

Date :    18-10-2021 19:23:22


C'est en effet une définition plus proche de ce que l'on veut signifier par variant, surtout dans le contexte actuel. C'est le cours de l'épidémie qui définit, avec les mutations sélectionnées, les variants. Déjà les Chinois avaient leur souche en janvier, avec le L84S qui a précédé le D614G. Un papier a été publié, mais les Mc Lean de Glasgow a recadré les choses en précisant que parler de souche n'est pas approprié.

◄◄   12345678►►



Return to the forum index

« Find others
Check out the forum